La mégafaune disparue de Nouvelle-Calédonie

L’objectif de cet atelier est de sensibiliser à la préservation de la biodiversité calédonienne. Le jeu proposé s’intéresse à la mégafaune calédonienne antérieure à l’arrivée des premiers hommes il y a 3000 ans. La disparition de cette mégafaune (sylviornis, tortue à cornes et crocodile terrestre…) souvent inconnue du grand public, permet de souligner la responsabilité probable de l’homme. D’autres disparitions bien antérieures sont abordées dans l’animation (ichtyosaure et ammonite) soulignant que la biodiversité a évolué au cours du temps : des espèces disparaissent d’autres apparaissent, c’est un phénomène naturel. Et ceci, bien avant l’apparition de l’espèce humaine sur notre planète. Actuellement, les menaces principales qui pèsent sur notre biodiversité calédonienne sont liées aux activités humaines : le feu, les espèces envahissantes, la réduction et la fragmentation des milieux naturels (mine, urbanisation, pâturages), la surpêche, la chasse excessive, le réchauffement climatique et l’acidification des océans.

Journée de la tortue

Depuis 2019, l’Association Symbiose est invitée à participer à la « Journée de la Tortue », organisée par la Province Sud (Yaté, Thio et l’Ile des Pins). L’objectif de ces journées est de montrer la nécessité de lutter contre le braconnage et de réduire les prélèvements coutumiers en tortues marines. Ces prélèvements peuvent entraîner la disparition de ces espèces menacées. L’Association Symbiose anime des ateliers sur la faune disparue de Nouvelle-Calédonie (animation « Le monde Perdu »). Cette activité ludique et interactive basée sur l’histoire de la biodiversité calédonienne a pour but de sensibiliser à la fragilité des espèces locales comme les tortues marines. Une réflexion est menée sur les espèces introduites et envahissantes qui menacent les écosystèmes calédoniens. Ce sont, chaque fois, des occasions d’échanges culturels très enrichissants avec des partenaires accueillants.

Journée de la tortue